En direct : un couple de Balbuzards pêcheurs sur son aire de reproduction,
pour la belle aventure d’une saison
tout près du grand fleuve sauvage…
notre magnifique Loire

Vous allez vivre ici une expérience inédite en plongeant au quotidien dans le monde des Balbuzards pêcheurs (Pandion haliaetus).

L’aventure débute en 090417 (5)a montage2006.100710 Del Can (45)
Dès la construction de la plateforme artificielle en 2007, celle-ci est fréquentée puis disputée. Une première reproduction est réussie en 2010 : notre ami Yann Arthus-Bertrand vient à Mardié parrainer les deux poussins.
Mais le couple ne se reconstitue pas en 2011. Puis deux Chouettes hulottes squattent l’emplacement en 2012 pour leur nidification : elles bcdp20150201-page1-2écartent les Balbus candidats à l’installation !

L’aire est reprise par les Balbuzards pendant l’été 2012 ; et en 2013, le couple constitué par Sylva, la femelle, et Titom, son partenaire, arrivés fin mars, amorce une nidification. Le mâle n’a que trois ans, la reproduction échoue. Il faut donc attendre 2014 pour une nouvelle reproduction parfaitement réussie par le couple de 2013, avec trois jeunes à l’envol en fin de saison. En 2015, nouvelle réussite, avec deux jeunes à l’envol. Considérant le couple comme stabilisé, nous avons décidé d’installer une caméra vous permettant de vivre en direct sur Internet les étapes de la reproduction dès 2016.
.
.

Une première en France !
Pour la première saison, Titom était revenu le 21 mars, suivi de peu par Sylva. Nous avions pu observer les accouplements, les rechargements du nid ; trois pontes à la mi-avril, la couvaison ; assister aux trois éclosions fin mai ; aux nourrissages…
Mais les plus jeunes poussins n’avaient pas résisté à trois jours consécutifs de déluges. Nous avions alors suivi la croissance puis les apprentissages du seul jeune Vic, avant son envol et le départ en migration des adultes et du jeune : ces scènes passionnantes ont été observées par plus de 47 000 visiteurs !

En 2017, pour la Saison 2,  on a vu revenir Sylva à l’heure, le 21 mars. Mais Titom n’ayant pas réapparu, elle a ramené au nid et s’est attaché le jeune Reda. Trois beaux œufs ont été pondus à la mi-avril. Et à partir du 21 mai, on a vu naître et se développer Lény, Jéry et Kali, qui ont pris leurs envols à la mi-juillet.  Une nouvelle reproduction parfaitement réussie, observée par 60 000 utilisateurs qui ont ouvert  près de 400 000 sessions, et grâce à un forum passionnant, 1 120 000 pages vues !

La Saison 3 s’est ouverte mi-mars 2018 avec une nouvelle caméra pour des meilleures images, un nouveau son très affiné et un système inédit de reconnaissance des oiseaux par leurs chants. Le couple Sylva-Reda a produit trois œufs, mais une longue disparition du mâle a semé la perturbation et compromis la réussite de la reproduction.

La Saison 4 a tenu ses promesses avec une ponte de trois œufs, deux éclosions, et deux jeunes à l’envol, Kia et Liv . De quoi battre des records de fréquentation !

Hélas, les travaux monstrueux d’une déviation routière stupide menacent la Saison 5. Nous vous tiendrons informés de cette menace. Enfin, pour connaître  l’histoire de notre aire depuis son origine, vous pouvez aussi vous rendre sur notre blog naturaliste  (en cliquant sur l’image)  :

Loiretbiodiversite imatitre

Bienvenue sur le site d'observation du Balbuzard pêcheur