24 réflexions au sujet de « 25 JUILLET : LA SAISON PRODIGIEUSE »

  1. Bonjour. Je tenais à vous faire part de mon émotion et du bonheur à observer ces oiseaux tous les jours depuis la nidification. La becquée attentive de la mère à ses petits. Par une journée de canicule la mère stoïque toute la journée, ailes déployées qui tourne avec le soleil pour faire de l’ombre à ses petits. La mère encore qui les abrite de la pluie. Qui les appelle avec un poisson. Le couple qui crie pour défendre un poisson convoité. Je comprends que Gaïa est un mâle. les 2 autres sont des femelles ? Est-ce que ce sont les mâles uniquement qui pêchent le poisson ? Une découverte pour moi. Fabuleux. Un grand merci à toute l’équipe

    1. Merci aussi à vous et à tous les observateurs.
      D’après notre ornithologue le plus compétent, Gaia et Thala sont des mâles et Oura une femelle.
      En temps »normal », mâle ou femelle pêchent autant l’un que l’autre. Ce n’est que pendant la séquence de reproduction que la femelle laisse au mâle la charge de la nourrir, puis d’alimenter la portée pendant toute sa croissance.

  2. Merci pour tous ces bons moments à observer ce couple d’aigle, quel plaisir de les voir évoluer pendant 2 mois en étant
    sûr de ne pas les déranger, un vrai bonheur!!!
    Bravo et merci à toute l’équipe, en espérant vous retrouver
    en juin 2021 pour la saison 6, super………

  3. Chapeau bas pour votre merveilleuse initiative ! Merci pour la connaissance tellement précieuse et pour l’émotion. C’est formidable de pouvoir suivre l’évolution de ces oiseaux magnifiques pendant toute cette période. Que de belles images ! que de moments précieux !
    Encore quelques petits moments avec eux avant la séparation…
    Bon vol à eux ! Peut-être quelques arrêts migratoires sur les étangs du Limousin…
    Au printemps prochain. En espérant que l’activité humaine ignorante et toute puissante face à la beauté de la nature ne vienne pas tout gâcher.
    Merci encore.

  4. J’ai passé des moments merveilleux et appris tant de choses sur ces oiseaux. J’aimerais les suivre encore . Ont-ils appris à pêcher ? sont-ils en train de migrer ? Où sont-ils ? Reviendront-ils l’an prochain ?

    1. Ils font l’apprentissage de la pêche ; mais il y a déjà plusieurs jours, Gaia est arrivé avec un poisson qu’il avait vraisemblablement capturé lui-même… Les migrations individuelles peuvent commencer fin août, mais durer jusqu’à la mi-septembre selon l’état de préparation des jeunes et le rôle de surveillance des adultes. En attendant ils circulent et stationnent près de l’aire, vont à la Loire, montent au ciel etc. Seuls Sylva et Reda reviendront en 2001 : les jeunes resteront en Afrique un ou deux hivers avant de revenir.

  5. C’est la 3ème saison que je suis avec passion.
    Vous m’avez permis de découvrir la vie de ces oiseaux magnifiques et tellement attachants.
    Je suis tous les jours heureuse de les retrouver.
    Je vous remercie pour tout ce que vous mettez en oeuvre pour nous faire partager ces moments si précieux aujourd’hui.

  6. Comme Bernard HRDY je suis accro à ce site, j’ai transmis le virus à des amis
    Amusé d’entendre les échanges sonores des petits, entre eux même s’ils ne sont pas tous dans le nid.
    En tant que parapentiste, je suis sidéré de constater la précision d’atterrissage des petits de retour DANS le nid, après qu’ils se soient lancés dans les airs le matin même ! Ils apprennent très vite cette manœuvre délicate !

  7. Depuis mai, grâce à une amie je suis l’aventure de ce rapace que je ne connaissais pas. Très intéressant et instructif de suivre l’évolution des petits. Un grand merci

  8. Quelle belle saison!!! Sylva et Reda nous ont offert l’opportunité de voir évoluer leur nouvelle nichée, un rendez-vous annuel à ne pas manquer grâce à votre site et cela malgré le déboisement, quel dommage !
    On se les approprie le temps d’une visite, mais hélas ce rendez-vous quotidien se termine. Quoiqu’il en soit, l’ oiseau qui vole n’a pas de maître, et il vaut mieux être oiseau de bocage que de cage, juste leur souhaiter de passer à travers les mailles des dangers….
    Merci de la qualité exceptionnelle d’observation qu’il nous a été permise d’avoir… A l’année prochaine!!!

  9. Depuis Mars je passe prendre régulièrement des nouvelles de la famille Balbuzard. Suivre la nidification de cette manière est une première qui mérite d’être partagée et soutenue. Jusqu’à présent je photographiais le Balbuzard de loin dans les étangs de ma région (Littoral Languedocien) mais avec la balbucam j’ai pu en apprendre davantage sur son comportement et chaque jour à apporter son lot de surprises et d’émerveillements. Bravo et merci aux initiateurs de ce projet .
    Bon vol aux balbuzards et à l’année prochaine.
    Vive la faune sauvage.

  10. Ils me manquent déjà……..Quelle merveille de la vie….Tous les jours j’admirais cette famille……….On ne peut qu’apprendre ce qu’est une famille heureuse, même avec les oiseaux……..
    Merci pour votre site……….

  11. Saison extraordinaire, cette tranche de vie sur l’aire a été fantastique, l’entente et la coordination ont régné entre nos 5 merveilleux balbuzards. Je souhaite que la migration se passe dans les meilleures conditions pour toute la famille, loin des tirs des « prédateurs humains » et que l’année 2021 nous ramène Sylva et Reda au meilleur de leur forme.
    PS : En 2019 A VAUTOUR EN BARRONIES un jeune vautour percnoptère a été blessé par des tirs lors de son départ en migration.

  12. Bravo à toute l’équipe.
    Saison exceptionnelle.
    Les parents ont fait du bon boulot.
    Le site sera-t-il toujours sauvegardé ?
    Merci pour ces moments merveilleux.

  13. Nous allons être triste de les voir partir pour leur grande migration, au plaisir de les revoir, bientôt. Je n’ai cessé de les suivre, merci pour cette expérience.

  14. Bonjour et merci pour ce magnifique spectacle et cette « leçon de choses » unique. Mes petits enfants, lorsqu’ils viennent, montent sur mes genoux pour que j’ouvre l’ordi et leur montre les oiseaux.
    Des futurs fans de BALBUCAM en gestation !

  15. Bonjour et surtout merci merci à toute l’équipe.
    Quasi rivé sur mon écran, bande son égayant l’appart !!! Transmis le lien à plusieurs amis : émerveillés.
    Avons suivi l’évolution de cette « famille » avec beaucoup de plaisir et surtout de tendresse.
    Et la pêche est bien leur fort !!
    Que dire après ce spectacle dans la nature ?
    Vont bientôt nous manquer !!!
    Merci encore.

Les commentaires sont fermés.