2 réflexions au sujet de « 21 juin : Trois de perdus, trois de retrouvés »

  1. Très belle initiative, cette caméra pour filmer les vicissitudes de nos balbuzards, qui somme toute ressemblent fortement à celles des humains !
    Je suis une fan des rapaces, j’aime beaucoup les voir évoluer dans le ciel.

    1. Ah bon, les humains volent, plongent pour crocher des poissons, habitent à 30 m de haut sur un tas de bois, s’accouplent pendant 15 jours par contact de leurs cloaques et migrent tous les ans sur 6000 km ? Non, pour nous les aventures sauvages ne peuvent et ne doivent pas être regardées comme des transpositions de nos comportements humains, sauf à commettre de très gros contresens concernant nos rapports avec la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *