2017, toute la saison 2 de reproduction !

15 septembre – 20 heures : comme en 2016, le « En direct »  s’éteint sur l’aire que nous avons observée jour après jour  pendant six mois, mais qui est maintenant désertée par Sylva, Reda et leurs trois jeunes Leny, Jéry et Kali.

 

.
Maintenant, à la demande supposée générale, nous allons récapituler les grandes étapes de cette saison 2, la reproduction de  2017 :

 

Arrivée de Sylva : 21 mars

 

Titom ne revenant pas, « Invitation » de Reda le 29 mars

..

.

                        1è ponte : 13 avril                                                               2è ponte : 16 avril                                                              3è ponte : 19 avril

.                 1è éclosion : 21 mai, Leny                                                   2è éclosion : 23 mai , Jéry                                               3è éclosion : 25 mai, Kali


Croissance au 23 juin

.

Croissance au 5 juillet
.

.
.


Envol de Leny  : 12 juillet…

.


Envol de Kali : 15 juillet…
.

.
Envol de Jéry : 16 juillet.

Ces envols marquent le début de la période de dispersion de la famille, avec quelques dates-clés :

Dernière vue des trois jeunes ensemble sur le nid le 17 août

.
Lény vue la dernière fois avec Reda et un intrus le 22 août

.

Dernière vue de Sylva sur le nid avec Reda le
25 août

 

Dernier passage de Reda seul
sur le nid  le
6 septembre

Si les protagonistes de cette aventure s’effacent ainsi de la scène que constitue l’aire de reproduction, ils n’ont pas forcément quitté les lieux proches ou les environs. Deux d’entre eux, notamment, restent visibles « hors-champ » en septembre.

Le mâle Reda semble être là pour « monter la garde » familiale, et est observé de façon récurrente en haut du grand Epicéa, lieu privilégié d’observation très proche du nid. On l’y verra jusqu’au 15 septembre.

Mais il y a aussi le « cas » Leny. La femelle, aînée des jeunes, a fait preuve pendant sa croissance d’une sorte de boulimie alimentaire, liée à une présence quasi-permanente sur l’aire en attente d’un nouvel apport de poisson à s’approprier. Elle semble avoir omis les apprentissages auxquels ses deux frères se sont adonnés, et ne pas avoir son autonomie alimentaire à l’heure où elle devrait partir seule en migration.
En tout état de cause, c’est elle qui vraisemblablement est photographiée en séquence de pêche devant le Mont le 23 septembre !.

.

Reda en haut de l’Epicéa le
15 septembre

 

Lény plonge
encore ici le
23 septembre

 

 

Ainsi se termine le cycle de reproduction 2017. Ses débuts ont pu inquiéter : rivalités d’intrus avant l’arrivée des « titulaires » du nid ; non-retour de Titom ; remplacement par un mâle de trois ans, Reda, qui aurait pu manifester une certaine immaturité sexuelle, mais qui s’est révélé comme un parfait géniteur.
Alors tout le cycle de reproduction qui s’en est suivi a été  marqué par un déroulement parfait, les trois jeunes à l’envol concrétisant une belle réussite du nouveau couple.

Après ces envols, un constant suivi  photographique du « hors-champ » a permis aux passionnés de compléter, puis de prolonger leurs observations de la Saison 2 : c’est une des possibilités, tout à fait exceptionnelles, que le site BalbuCam a le plaisir de vous offrir !

 

A bientôt : rendez vous vers le 15 mars devant le direct de la Saison 3 !

 

6 réflexions au sujet de « 2017, toute la saison 2 de reproduction ! »

  1. Merci Jean-Marie pour ce résumé de la saison 2 en images, une reproduction parfaitement réussie, des moments émouvants, drôles, des situations qui nous ont parfois angoissés, mais toujours vous étiez là pour nous rassurer, des explications pleines de bon sens, beaucoup de patience et un brin d’humour partagé !
    Merci aussi aux intervenants(tes),le Forum était très vivant, respectueux malgré un début plutôt mouvementé, des commentaires et captures très utiles pour les absents du direct.

  2. Super résumé ultra-rapide de tous ces jours devant la balbucam si passionnante.

    Vivement le 15 mars pour revoir Sylva et la petite famille à venir.

    Que ce pont et cette route inutiles ne se fassent jamais !

  3. Merci mille fois Jean-Marie pour ces très belles images et ce résumé parfait de cette magnifique saison 2 de Balbucam ! Je pense très souvent à toute cette jolie famille de balbuzards et j’espère que tout se passe bien pour eux en Afrique. Vivement le 15 mars et la saison 3, en espérant qu’il y ait encore beaucoup d’autres saisons de Balbucam…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *