11 réflexions au sujet de « 17 mars : Sylva et Reda de retour ! »

  1. J’ai une grande admiration pour les rapaces, et suis heureuse que ce couple de Balbuzards se soit reconstitué.
    Je vais suivre avec intérêt la nouvelle saison, merci pour à l’équipe pour votre travail qui nous permet de si belles images.

  2. Bravo Mardiéval et vivent les Balbuzards réunis pour 2019 !
    Nous, dans le sud Causses – Cévennes, le couple historique de Vautours percnoptères de l’Hérault que nous suivons depuis 2005 (15 ème année) et qui reviennent chaque printemps du sud Sahel (Mali-Mauritanie) nicher en falaise chez nous est en place depuis le 27.02 pour le mâle, le 4 mars pour la femelle, avec accouplements observés le jour même (à la lunette et aux jumelles).
    Ce sont les mêmes individus depuis 15 ans, fidèles au site. La femelle baguée aura cette année 19 ans. Toujours émouvant.
    Les circaètes aussi du site sont de retour, tout est en place…

    Bien de bonnes nouvelles chez les oiseaux.
    Bonne saison à vous !

      1. Il n’y a pas de mots, c’est tout simplement magnifique.
        Et quand je pense que quelqu’un m’a dit : « ils nous font chi….avec leurs oiseaux moi ce que je veux c’est la construction du pont pour gagner du temps afin d’aller prendre l’apéro avec mes copains à Saint-Denis-de-l’Hôtel !

        1. Oui, beaucoup trop de gens continuent à ignorer les trésors de la nature. Leur destruction par ce que nous appelons une « déviation de confort » contribuerait au suicide planétaire qui se dessine.
          Untel veut traverser la Loire pour un apéro, un partisan riverain de la RD951, lui, revendique le droit de prendre le café dans son jardin à l’entrée de Sandillon. Bien qu’on lui ait expliqué, il n’a pas encore compris que la déviation ferait augmenter le trafic de 50% devant sa villa ! C’est le propre bureau d’études du conseil départemental qui promet ce chiffre, pas nous…
          Enfin on a mis en lumière que le BRGM prédisait l’effondrement du pont comme « probable » ! 100 millions de nos impôts pour un pont condamné d’avance, ça fait rêver !

  3. Depuis 4 ans je ressens toujours la même émotion lors des retrouvailles de Sylva et de son compagnon, Titom(que j’ai toujours en mémoire) puis Reda; ce sont des instants magiques ! La mise au point technique est parfaite, tout contribue à ce que cette saison soit réussie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *