31 réflexions au sujet de « 16 mai : Soyez aux aguets : Éclosions en vue ! »

  1. Le bébé semble avoir un solide appétit… Mais sa maman a failli laisser tomber sur lui une grosse branche qu’elle avait prise avec son bec et qu’elle s’est empressée par la suite de mettre sur le côté du nid..

  2. Même si l’on peut « chipoter » sur l’heure exacte de l’éclosion du premier petit Balbu, tout en respectant l’horaire précisé hier après-midi par Jean Marie (aux alentours de 16 h), un grand bravo à ce dernier pour nous avoir indiqué, il y a déjà plusieurs jours, la date précise de l’éclosion du premier œuf… Et qui plus est, le jour « pile » de la BalbuFête » !!! – comme prévu également, par ailleurs, par Jean-Marie.. Avec un temps magnifique… Ce qui ne gâte rien, au contraire!!! Souhaitons longue vie à ce premier poussin, que les deux autres suivent maintenant rapidement (Jean-Marie, s’il vous plait, un pronostic pour la date des prochaines éclosions ?) et surtout, souhaitons leur de ne pas vivre le calvaire de Vic et de ses deux frères de l’an dernier… Avec toutes mes félicitations et mes remerciements à toute l’équipe de Balbucam qui nous fait partager ces merveilleux moments qui nous font oublier – l’espace d’ un moment – les soucis du quotidien…

    1. J’ai eu la chance aussi d’assister à la naissance de ce premier poussin, très émouvant… Cela a duré un certain temps, la femelle était très attentive et regardait souvent l’avancement de la naissance.. Ce n’est que 2 heures plus tard environ qu’elle a commencé à le nourrir, le mâle est arrivé avec un 2e poisson, elle a mangé un peu puis a nourrir délicatement le poussin qui avait un fort appétit, puis il s’est endormi d’un seul coup !

      1. Comme nous l’avons déjà affirmé avec certitude, c’est Reda qui couvait au moment de l’éclosion, juste avant 16 h.
        Sylva avait dû s’éloigner pour une raison inconnue, puisqu’elle n’est revenue sur le nid qu’à 17 h.

  3. Bon!!! la baguette magique n’a pas opéré… Mais quel bonheur ce soir de voir SYLVA ET REDA, tous les deux sur le nid a protéger leur future progéniture. Ou alors un clin d’œil à cette journée de fête qui s’achève ?

    1. Bonjour,
      Il y a eu une éclosion entre 16 h 00 et 17 h 00 le dimanche 21. Belle prévision, normal, le premier œuf le 14-04, donc éclosion après 37 jours, logique.

      1. L’éclosion a été vue à 15h58 précisément par une trentaine de personnes qui regardaient l’image d’un vidéoprojecteur sur le grand écran de la salle vidéo de la BalbuFête.
        Le premier oeuf avait été vu le 13 au début de l’après-midi et non le 14avril. Nous en étions donc hier au 38è jour.

        1. 1er Oeuf 13 Avril, donc jusqu’à fin Avril, cela fait 16 jours , plus, éclosion le 20 Mai, cela fait 36 jours si je sais encore compter et non 28 jours……..

          1. Bon, si vous voulez 36 jours, prenez 36 jours ! Nous, nous en comptons 17 jusqu’à la fin avril et 38 jusqu’au 21 mai. Et pour le 28, c’était une erreur de frappe dont nous nous excusions platement : il aurait fallu lire 38.
            Ce travail d’expert-comptable est-il si fondamental ?

  4. Le premier bébé est arrivé ! Quelle émotion ! Et voir Sylva toute émue et toute occupée à lui faire de l’ombre pour le protéger. C’est magnifique.

  5. 21 mai… 15 h 47… Sylva se lève au dessus des trois œufs qu’elle couvait jusqu’alors.. Les œufs sont toujours intacts.. Pas encore d’éclosion.. Attendons encore…

  6. Bonjour
    Chaque jour je suis ravie d’observer la patience ,l’attention du couple durant cette période de couvaison .
    j’ai eu la chance d’assister à la « relève »du couple ,à l’apport de poisson ,la toilette minutieuse du plumage vraiment c’est merveilleux et une grande chance de pouvoir vivre cela en direct .MERCI MERCI beaucoup .
    J’attends avec impatience l’éclosion .C’est passionnant
    – Est ce que la balbuzard fabrique des pelotes de déjection ?
    – Pourquoi la femelle part elle du nid alors que le mâle lui apporte du poisson ?
    Combien de temps le couple devra t’il nourrir les petits ?
    JE VOUS REMERCIE
    MARYSE

    1. Non, le Balbuzard pêcheur ne fabrique pas de pelotes de réjection. J’ai eu des doutes un moment, au vu d’une photo qui pouvait le laisser penser. Mais il devait s’agir d’un insecte qui passait là par hasard. Sur Google, un seul site (marocain) semblait accréditer cette possibilité. En fait, pour la plupart des rapaces diurnes, les sucs digestifs sont assez puissants pour faire disparaître y compris les parties osseuses des proies : les arêtes doivent y passer.
      Par contre le Martin pêcheur forme et recrache des minuscules pelotes (5 mmm environ) avec un agrégat d’arêtes.
      Sauf lorsqu’il y a des petits à nourrir sur l’aire, les dépeçages et la consommation des poissons par les adultes se font sur des perchoirs extérieurs moins exposés. Sylva récupère le poisson et laisse Reda la remplacer pour couver les œufs, et va se rassasier hors de notre vue.
      Le couple va nourrir les petits même quand ils seront grands, même après leur envol : le temps qu’ils fassent l’apprentissage du plongeon et de la pêche. Puis progressivement, ils refuseront de les prendre en charge pour qu’ils deviennent totalement autonomes avant de partir en migration.

    2. Merci pour cette réponse qui satisfait mes interrogations
      Alors les pelotes que l’on trouve dans la nature appartiennent au groupe des oiseaux nocturnes chouettes… par exemple.
      Je suis impressionnée par les longs nettoyage du plumage est ce indispensable pour les plongeons de pêche tous les rapaces font ils ainsi ?
      VIVEMENT L’ÉCLOSION
      MERCI

      les plumes s’usent

      1. Oui, notamment quand il y en a une accumulation, c’est le signe de la présence de la Chouette effraie. Mais s’il n’y a que du poil dans la pelote, cela peut être un rapace diurne.
        Tous les rapaces et bien d’autres oiseaux consacrent une partie de leur temps libres à la mise en ordre de leur plumage. J’ai mis récemment en ligne sur Loire & biodiversité (http://www.loire-et-biodiversite.com/) un article où on voit ainsi un des hobereaux présents ici lisser ses plumes avec son bec.

  7. Attention SYLVA , l’orage va gronder. Toujours aux aguets ce soir, je vois encore les 3 œufs…

Les commentaires sont fermés.